jeudi 24 septembre 2009

La princesse Marie-Esméralda nous parle de son père

                                                     


A l'occasion du 26ème anniversaire du décès du roi Léopold III en septembre 1983, sa fille la princesse Esmeralda de Belgique a accepté de répondre par mail à mes questions pour Noblesse et Royautés (http://www.noblesseetroyautes.com/) et pour ce blog :



"Madame, quels sont les derniers souvenirs que vous conservez de votre père le roi Léopold III?
- Je garde des souvenirs forts et tendres de mon père. Une grande complicité nous liait l'un à l'autre. Durant l'été 1983, dans le sud de la France, nous avons fait de nombreuses promenades ensemble et nous avons eu de longues conversations.

- Pouvez-vous nous parler de sa personnalité?
- Il avait une personnalité très riche. Amoureux de la nature, passionné par les sciences, les mathématiques, la photographie, amateur de sports, de musique, de lecture, il avait un esprit curieux et ouvert. Il était tolérant et épris de justice.

- Parmi ses six enfants, qui lui ressemble le plus?
- J'imagine que chacun de ses six enfants a recueilli plusieurs traits de son caractère.

- Le roi Léopold vous a donné cours au domaine royal d'Argenteuil. Quel genre de professeur était-il et quelles branches vous enseignait-il?
- Mon père m'a enseigné les mathématiques et la géographie. Deux matières qui lui tenaient à coeur. Il était un excellent professeur. Très patient.

- On connaît sa passion pour les sciences et la photographie, mais on ne sait pas grand chose sur ses goûts culturels (musique, littérature, cinéma, théâtre, ...)?
- Il aimait la musique classique, particulièrement Mozart, mais aussi les opéras de Strauss, le jazz, les Beatles, Jacques Brel et la musique latino-américaine. Il aimait le cinéma, films policiers et d'aventures, et le théâtre. Il allait souvent voir des pièces à Paris. Ses lectures : biographies, livres scientifiques, récits d'explorateurs.

- C'était aussi un grand sportif?
- Toute sa vie, mon père a été un grand sportif. Il montait à cheval, pratiquait la natation, le golf, l'alpinisme, la marche et fut un passionné de moto et de voitures de sport.

- Vous avez repris en 1983 la présidence du Fonds Léopold III, vous avez écrit en 2001 le livre "Léopold III, mon père", vous avez fait publier ses carnets de voyages et ses photographies, vous avez recréé son bureau au musée communal de Waterloo. Avez-vous encore d'autres projets à la mémoire de votre père?
- Je collabore, en ce moment, à la réalisation d'un documentaire pour la télévision sur la vie de mon père.

- Pouvez-vous nous parler des activités du Fonds Léopold III?
- Le Fonds Léopold III, que je préside depuis la mort de mon père, est très actif. Chaque année, nous finançons de nombreuses missions scientifiques belges et étrangères d'exploration ou de conservation de la nature.

- Madame, au nom des lecteurs de Noblesse et Royautés et du blog sur la famille royale belge, merci d'avoir répondu par mail à mes questions".

mercredi 16 septembre 2009

Le roi Léopold III des Belges

Léopold, Philippe, Charles, Albert, Meinrad, Hubertus, Marie, Miguel de Saxe-Cobourg-Gotha, prince de Belgique, naît le 3 novembre 1901 à Bruxelles. Son parrain est le roi Léopold II. Après l'accession au trône de ses parents Albert Ier et Elisabeth en 1909, Léopold est titré duc de Brabant et devient le nouveau prince héritier. Sa formation est dispensée par des professeurs particuliers.

Lors de l'invasion de la Belgique par les Allemands en 1914, le couple royal envoie ses enfants en Angleterre. Léopold y poursuit ses études au collège d'Eton et est incorporé pendant six mois comme fantassin au 12ème régiment de ligne derrière les tranchées de l'Yser. Après l'armistice du 11 novembre 1918, il accompagne ses parents lors des Joyeuses Entrées dans les villes libérées, intègre l'Ecole Royale Militaire et devient sénateur de droit. Léopold entreprend aussi une série de voyages d'études : les Etats-Unis (1919), le Brésil (1921), l'Egypte et le Soudan (1923), et le Congo (1925).

En 1926, le duc de Brabant fait un mariage d'amour avec la mythique Astrid, fille du prince Carl de Suède et de la princesse Ingeborg du Danemark. Les jeunes mariés s'installent au château du Stuyvenbergh et auront trois enfants : la princesse Joséphine-Charlotte (née en 1927), le prince Baudouin (né en 1930) et le prince Albert (né en 1934). Suite au décès de son père à Marche-les-Dames en 1934, Léopold III devient le quatrième roi des Belges. Un an plus tard, la reine Astrid trouve la mort dans un accident de voiture à Küssnacht en Suisse. Elle avait trente ans.

Le début du règne de Léopold III est marqué par l'instabilité du régime parlementaire, la dépression économique et la montée de l'extrême-droite. Dirigé par Léon Degrelle, le parti rexiste (21 députés en 1936) réclame la disparition des partis politiques et leur remplacement par un parti unique, placé sous les ordres d'un chef aux pouvoirs proches d'un dictateur. De nouvelles lois sociales sont votées à la fin des années 30 : augmentation des salaires, six jours de congés payés par an, semaine de 40h dans les industries dangereuses, instauration du salaire minimum, liberté syndicale, assurance obligatoire contre le chômage, la maladie et l'invalidité.

Face aux dangers qui menace à nouveau notre indépendance, le roi Léopold III obtient le retour de la politique de neutralité de la Belgique. Il fait moderniser nos fortifications et le service militaire est porté à 17 mois. En août 1939, Léopold III réunit à Bruxelles les représentants des "petits pays" du Bénélux et de la Scandinavie, et lance un appel solennel à la paix et au dialogue. Ils ne seront pas entendus. Un mois plus tard, la Belgique réaffirme sa neutralité lors de l'invasion de la Pologne par l'Allemagne.

Le 10 mai 1940, les Allemands envahissent notre pays et Léopold III prend le commandement de l'armée belge, qui n'est pas assez nombreuse et préparée pour résister à nos ennemis. La Question Royale naît à cette époque : le gouvernement demande au Roi de partir avec lui à l'étranger auprès des Alliés, mais Léopold refuse et veut rester avec son armée. Le 28 mai, il annonce la capitulation de la Belgique, ce qui lui vaut la colère de la France. Notre pays est occupé par les Allemands ; le Roi est prisonnier politique au domaine de Laeken. Il se remarie avec Lilian Baels en 1941.

Lors du débarquement des Alliés en Normandie en juin 1944, la famille royale belge est déportée à la forteresse d'Hirschtein, puis en Autriche, où ils sont libérés un an plus tard. Entretemps, le prince Charles (frère de Léopold) a été élu régent du royaume. La Question Royale empêche le Roi de rentrer en Belgique ; il s'installe en Suisse de 1945 à 1950.

En mars 1950, une consultation populaire est organisée : 57% des Belges se prononcent en faveur du retour du Roi. Léopold III rentre en Belgique dans un climat tendu. La mort de trois manifestants à Grâce-Berleur, la grêve générale et la pression du gouvernement l'incitent à déléguer ses pouvoirs à son fils aîné le prince Baudouin, âgé de 20 ans. En 1951, il abdique.

Après le mariage du roi Baudouin, Léopold III, la princesse Lilian et leurs trois enfants (Alexandre, Marie-Christine et Marie-Esméralda) quittent définitivement Laeken pour une vie discrète au domaine royal d'Argenteuil. Il entreprend des expéditions scientifiques à travers le monde et crée le Fonds Léopold III pour l'exploration et la conservation de la nature.

Le roi Léopold III décède en septembre 1983 et est inhumé dans la crypte royale de Laeken. A l'occasion du centième anniversaire de sa naisssance en 2001, sa veuve la princesse Lilian donne son autorisation à la publication posthume des mémoires de l'ancien souverain. Après le décès de la princesse Lilian en 2002, le domaine royal d'Argenteuil a été vendu par l'Etat belge.

Pour plus d'infos sur le roi Léopold III :

Mon compte-rendu sur le livre "Léopold III, mon père" : http://familleroyalebelge.blogspot.com/2009/08/leopold-iii-mon-pere-princesse-marie.html

Mon compte-rendu sur le livre "Un couple dans la tempête" :
http://familleroyalebelge.blogspot.com/2009/04/un-couple-dans-la-tempete-le-destin.html

Mon compte-rendu sur le livre consacré au domaine royal d'Argenteuil :
http://familleroyalebelge.blogspot.com/2009/02/le-domaine-royal-dargenteuil.html

L'article de Régine Salens (Noblesse et Royautés) sur le roi Léopold III :
www.noblesseetroyautes.com/nr01/?p=2387

L'article de Régine Salens (Noblesse et Royautés) sur le livre "Léopold III photographe" :
www.noblesseetroyautes.com/nr01/?p=5279

L'article de Régine Salens (Noblesse et Royautés) sur les carnets de voyages du roi Léopold III :
www.noblesseetroyautes.com/nr01/?p=19061

L'article de Régine Salens (Noblesse et Royautés) sur la descendance du roi Léopold III :
www.noblesseetroyautes.com/nr01/?p=19222

Le site officiel du Fonds Léopold III pour l'exploration et la conservation de la nature :
www.naturalsciences.be/LIII/FR

Le site officiel du Cercle Léopold III : http://www.cercleleopoldiii.org/

Le site officiel de la Ligue Royale des Vétérans Roi Léopold III : http://deveteran.skynetblogs.be/

jeudi 10 septembre 2009

"Paola, reine des Belges" (Christine Masuy)

Les Editions Luc Pire ont demandé à la journaliste Christiane Masuy de commenter le très bel album-photos qu'ils ont sorti en 2007 à l'occasion des 70 ans de la souveraine. Les clichés des années 60 rappellent combien Paola était une très belle jeune femme qui a fait souffler un vent de fraîcheur au sein de la famille royale belge.

Née à Forte dei Marmi en 1937, Paola Ruffo di Calabria rencontre à Rome en 1958 le prince Albert de Belgique avec qui elle se marie un an plus tard. Le jeune couple fait la joie des paparazzis et a trois enfants : Philippe, Astrid et Laurent. Après une longue crise conjugale, Albert et Paola se réconcilient à l'aube des années 80. Suite au décès du roi Baudouin, Albert II devient le sixième roi des Belges. Paola, qui n'a jamais souhaité être reine, s'investit dans ses nouvelles fonctions et s'engage notamment en faveur de la protection de l'enfance et du centre Child Focus.

Mon seul reproche à l'égard de ce très beau livre est que Christine Masuy aurait pu étoffer la partie écrite. L'introduction racontant brièvement la vie de Paola s'arrête le 31 juillet 1993 et ne parle pas de ses actions en tant que reine des Belges. Aucune ligne ou photo sur son projet d'intégrer l'art contemporain belge au sein du palais royal de Bruxelles. Certains clichés auraient pu être accompagnés d'une interview ou d'un discours de la reine Paola.

"Paola, reine des Belges" par Christine Masuy, éditions Luc Pire, 2007.

samedi 5 septembre 2009

Activités royales en août 2009

1 activité officielle (garden-party pour les noces d'or du couple royal) et 3 audiences (le premier ministre Herman Van Rompuy, le nouveau secrétaire général de l'Otan Anders Fogh Rasmussen et le nouvel ambassadeur des Etats-Unis Howard William Outman) pour le roi Albert II.

3 activités officielles pour le prince Philippe : visite sur les lieux de l'incendie d'une maison de repos à Melle, remise des diplômes aux lauréats du Fonds Prince Albert et garden-party pour les noces d'or du couple royal.

1 activité officielle pour la reine Paola, la princesse Mathilde, la princesse Astrid, le prince Lorenz, le prince Laurent et la princesse Claire : la garden-party pour les noces d'or du couple royal.

0 activité officielle pour la reine Fabiola.

Résumé des activités officielles de janvier à août 2009 (source : www.monarchie.be) :

Roi Albert : 45 activités officielles + 87 audiences + voyage d'Etat en Roumanie

Prince Philippe : 50 activités officielles + missions économiques au Mexique, au Panama et en Corée du Sud + voyage au Kazakhstan pour le départ de Frank De Winne dans l'espace

Princesse Mathilde : 58 activités officielles + mission économique au Mexique

Reine Paola : 41 activités officielles + voyage d'Etat en Roumanie

Princesse Astrid : 33 activités officielles + mission contre la malaria aux Emirats Arabes Unis, au Qatar et en Arabie Saoudite

Princesse Claire : 22 activités officielles

Prince Laurent : 16 activités officielles

Prince Lorenz : 15 activités officielles

Reine Fabiola : 13 activités officielles