lundi 18 avril 2011

La princesse Mathilde à Harvard (mars 2011)

Depuis 2007, la princesse Mathilde fait partie des Young Global Leaders, une initiative créée par le forum économique mondial de Davos auquel le couple princier a déjà assisté à plusieurs reprises. Les Young Global Leaders est destiné à des jeunes gens de moins de 40 ans qui sont appelés à jouer un rôle dans les prochaines années sur le plan politique et économique.

En mars 2011, la princesse Mathilde a participé pendant dix jours au forum des Young Global Leaders à l'Université d'Harvard. Ce forum réunissait 70 personnes triées sur le volet pour suivre des cours donnés par quelques grosses pointures américaines, comme Lary Summer (ancien chef de cabinet du président Obama) et Joseph Nye (expert en relations internationales). Après les cours et groupes de discussions de 8h à 16h, les élèves avaient du travail à domicile et plusieurs ouvrages à lire. Un livre devait être obligatoirement lu avant le début du forum : "Découvrez votre vrai leadership". Parmi les 70 élèves, il y avait 3 Belges : la princesse, le ministre fédéral de l'Economie Vincent Van Quickenborne (Open VLD) et Nathalie van Ypersele de Strihou, ex-rédactrice en chef de "Trends-Tendances" et fille du chef de cabinet du roi Albert II.

De retour en Belgique, le ministre Vincent Van Quickenborne a confié à la presse : "Ce sont des groupes de six personnes qui échangent des expériences personnelles. La princesse Mathilde était connue des participants, oui. Et sa présence a été très appréciée. Là, il n'y a pas de protocole. Les gens apprécient la princesse parce qu'elle prend le temps d'écouter. Elle prend beaucoup de temps, elle est très attentive, elle participe beaucoup. Elle était toujours à l'heure, la discipline totale. Je l'apprécie beaucoup, la princesse. Et je peux vous dire qu'elle a une mémoire d'éléphant. Elle se rappelait des choses que je lui avais dites il y a plusieurs mois. La princesse était seule. Enfin avec ses gardes du corps qui ne la quittaient pas. Mais ils étaient relativement discrets".

lundi 11 avril 2011

Le mariage du prince Laurent et de la princesse Claire

Les festivités commencent le vendredi 11 avril 2003 à 19h30 au palais des Beaux-Arts de Bruxelles par un concert de l'Orchestre National de Belgique sous la direction de Mikko Franck pour les 1.500 invités de la famille royale, dont 220 citoyens représentant les dix provinces belges et Bruxelles. Au programme : l' "Ouverture joyeuse" de Marcel Poot, le "Cantus Articus" de Einojuhani Rautavaara, ainsi que des extraits de "Roméo et Juliette" de Sergeï Prokofiev et de "L'apprenti sorcier" de Paul Dukas. La réception est ensuite assurée par l'école hôtelière Ter Duinen de Coxyde.

Vu la guerre en Irak et le rang occupé par le prince Laurent dans l'ordre de succession au trône, peu d'invités étrangers font le déplacement jusqu'à Bruxelles. Les familles royales de Norvège, Grande-Bretagne, Danemark, Espagne et Monaco ne sont pas représentées. Aux côtés des princesses Viktoria et Madeleine de Suède, les familles régnantes du Benelux sont venues en nombre : le grand-duc Henri et la grande-duchesse Maria-Teresa de Luxembourg, le prince Constantin et la princesse Laurentien des Pays-Bas, les princesses Margaretha et Marie-Astrid de Luxembourg avec leur époux respectif, le prince Jean de Luxembourg, le prince Guillaume et la princesse Sybilla de Luxembourg, la princesse Margriet des Pays-Bas et son mari Peter Van Vollenhoven, témoin de Laurent. Deux absences remarquées : la grande-duchesse Joséphine-Charlotte (cancer) et la princesse Astrid (enceinte).

Le lendemain, la retransmission télévisée du mariage par la RTBF, la VRT, VTM et RTL-TVI commence dans l'escalier d'honneur du palais royal. Arborant un ensemble Armani et un chapeau de la modiste bruxelloise Fabienne Delvigne, la reine Paola escorte son fils cadet, en uniforme militaire. Comme la princesse Mathilde quatre ans plus tôt, Claire a fait confiance pour sa robe de mariée au couturier Edouard Vermeulen. Coiffée par la Maison Roger, elle porte un diadème en diamants offert par le couple royal, une paire de boucles d'oreilles (cadeau de la famille Ruffo di Calabria) et le voile en dentelles du XIXème siècle de Laure Mosselman du Chenoy, grand-mère paternelle de la reine Paola. Les enfants d'honneur sont la princesse Luisa-Maria de Belgique (fille d'Astrid et Lorenz), Emma Grant (nièce de Claire) et Clothilde de Meulenaere (fille d'un ami du prince).

L'Escorte Royale à Moto accompagne la famille royale jusqu'à l'hôtel de ville de Bruxelles, où les attend le bourgmestre Freddy Thielemans pour le mariage civil. Claire a choisi comme témoins sa soeur Joanna Coombs-Grant et son amie Ann Monfils. Alain Declève, un ami du prince, et la baronne Jeanine Delruelle, administratrice de la Fondation Prince Laurent et de l'IRGT, sont les témoins de Laurent. Après la signature de l'acte de mariage, les jeunes mariés font une apparition avec leurs parents au balcon de l'hôtel de ville et offrent au public présent un baiser sur la bouche (ce que le pudique prince Philippe avait refusé de faire en 1999).

Le mariage religieux a ensuite lieu à la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule, où la décoration florale a été confiée par le Palais à Daniel Ost et aux Floralies Gantoises. La messe est célébrée par le cardinal Godfried Danneels, primat de Belgique, secondé par le chanoine Raymond Van Schoubroeck, curé de la cathédrale, le chanoine Herman Cosijns, curé de l'église Notre-Dame de Laeken, et le père Guy Gilbert, ami du prince Laurent. Le livret de messe représente le vitrail de l'église de Bonlez en Brabant wallon et a été dessiné par Bernadette Bihin.

Parmi les 1.500 invités présents dans la cathédrale, il y a les autorités belges, 220 citoyens choisis par les gouverneurs de province, 300 invités personnels de Laurent et Claire, une septantaine d'anciens combattants, des hommes d'affaires proches du Palais (Georges Jacobs, Aldo Vastapane, Jacques Solvay, p.ex.), des représentants de la noblesse belge (les familles de Ligne, de Chimay, d'Arenberg, d'Udekem d'Acoz, p.ex.), le personnel du Palais, mais aussi l'Aga Khan, l'académicien français Maurice Druon, la princesse Isabelle de Liechtenstein et le baron Bettino Ricasoli, parrain de Laurent et beau-frère de Paola.

Le carton d'invitation demandait aux dames de porter un chapeau, ce qu'ont refusé de faire certaines responsables politiques comme Joëlle Milquet, Isabelle Durant et Laurette Onkelinx. Le couturier belge Gérald Watelet a habillé, entre autres, la grande-duchesse Maria-Teresa de Luxembourg, les princesses Mathilde de Belgique et Sybilla de Luxembourg. Les tenues de la princesse Laurentien des Pays-Bas et de Joanna Coombs-Grant venaient de la Maison Natan d'Edouard Vermeulen. Quant à la princesse Marie-Esméralda, elle a rendu un bel hommage à l'élégance de sa maman en portant une robe rouge signée Balenciaga et ayant appartenu à la princesse Lilian, décédée un an plus tôt.

La première lecture est lue en allemand par la princesse Sophie de Bavière, épouse du duc d'Arenberg et marraine de Laurent. Georges Vanlerberghe, conseiller du prince depuis 1999, lit ensuite en français le premier épitre de Saint-Jean. Laurent félicite publiquement le chanoine Raymond Van Schoubroek pour ses 50 ans de prêtrise et le premier ministre Guy Verhofstadt qui fêtait son 50ème anniversaire au cours du week-end.

L'Orchestre National de Belgique, sous la direction de Mikko Franck, la chorale The Brussels Chorale Society, la Capella Sanctorum Michaëlis et Gudulae et la soprano Yvette Fanna (directrice de la Manécanterie du Brabant wallon, les Pious-Pious de Chaumont-Gistoux) assurent la partie musicale de la cérémonie qui est marquée par la méditation d'un quart d'heure du père Guy Gilbert. Né en 1935 en Charente-Maritime, ordonné prêtre en 1965, Guy Gilbert travaille comme éducateur spécialisé dans les quartiers chauds de Paris et à la "Bergerie du Faucon" en Provence. Dans cette ferme, il tente de remédier à la violence des jeunes par le contact avec les animaux.

Laurent et Claire ont choisi neuf témoins pour leur mariage religieux : la princesse Mathilde, le professeur Rik Van Aerschot (administrateur-délégué de l'IRGT), Pieter Van Vollenhoven (époux de la princesse Margriet des Pays-Bas), Joanna Coombs-Grant (soeur de Claire), le professeur Raymond Antoine (UCL), Jean-Paul Malingreau (président du comité scientifique de l'IRGT), le prince Kardam de Bulgarie, Marie-Claude Solvay (administratrice de la Fondation Prince Laurent) et Ann Monfils (amie de Claire).

Pendant la cérémonie religieuse, le chauffeur de la voiture des mariés, une Maybach allemande, sort de la voiture en laissant par erreur les clés sur le volant. Le système de sécurité est activé avec le verrouillage automatique des portes. Vu que les alliances se trouvaient à l'intérieur, un agent de police est obligé de briser la vitre latérale avec sa matraque!

La reine Paola est apparue très émue lors du mariage de son fils cadet qui lui ressemble beaucoup. Tenant la main du Roi, elle a pleuré à plusieurs reprises durant la messe. L'histoire des foulards blancs racontée par le père Guy Gilbert lui a sûrement rappelé les relations difficiles à une certaine époque entre Laurent et ses parents. Lorsque les jeunes mariés ont remonté la nef de la cathédrale à la fin de la cérémonie, la Reine leur a envoyé plusieurs baisers et ne cachait pas sa joie.

Précédé par l'Escorte Royale à Cheval, le couple princier regagne ensuite le palais royal pour l'apparition au balcon, la photo officielle et le déjeuner offert à 500 convives par nos souverains. Au menu : fine raviole de homard au parfum de crustacés, noisettes d'agneau de lait persillées avec un bouquet de légumes printaniers, gourmandise au chocolat. La préparation avait été assurée par Jean-Pierre Bruneau, Jean-Michel Loriers et Herman Vandender. Le Palais avait confié le service à l'Ecole hôtelière et de tourisme Spermalie à Bruges, l'Institut Horeca et Sportif de Wemmel et l'Ecole Hôtelière Provinciale de Namur.

En soirée, un buffet privé avait lieu dans un hôtel de la rue Royale en présence d'une centaine de personnes. Laurent et Claire avaient échangé leur habit de mariage pour une tenue plus décontractée. A la demande du couple princier, une messe d'action de grâce est célébrée le lendemain par le prêtre Guy Gilbert dans le quartier populaire des Marolles à Bruxelles, où se trouve le premier dispensaire de la Fondation Prince Laurent. Plus de 5.000 personnes se pressent sur la place du Jeu de Balle pour apercevoir Laurent et Claire à leur entrée dans l'église.

lundi 4 avril 2011

Activités royales en mars 2011

14 audiences pour le Roi : le premier ministre Yves Leterme (reçu 3 fois), le président du CD&V Wouter Beke (reçu 3 fois), le vice-premier ministre Didier Reynders, le gouverneur de la Banque Nationale de Belgique Guy Quaden, ainsi que les ambassadeurs du Japon, de Chypre, du Burundi, des Maldives, du Sénégal et d'Arabie Saoudite.

11 activités officielles pour le Roi : visite du chantier de l'hôtel de ville de Maldegem, visite de l'entreprise Nerstraete à Maldegem, réception au centre sportif de Maldegem, visite du camp militaire de Bourg-Léopold, déjeuner à la résidence du président allemand Christian Wulff, dépôt de fleurs au monument aux victimes des guerres à Berlin, rencontre avec la chancelière Angela Merkel, rencontre avec le président du Parlement allemand, visite de la porte de Brandebourg, visite du château Nymphenburg en Bavière, et visite des installations de Siemens à Munich.

9 activités officielles pour la reine Paola : visite du chantier de l'hôtel de ville de Maldegem, visite du site résidentiel pour seniors du CPAS de Maldegem, réception au centre sportif de Maldegem, déjeuner à la résidence du président allemand Christian Wulff, visite de l'association de protection de l'enfance Kinderschutzbird à Berlin, visite de la porte de Brandebourg, visite du château Nymphenburg en Bavière, visite du musée d'Art Ancien de Munich, visite du théâtre Curvilliés à Munich.

2 activités officielles pour la reine Fabiola : visite de l'abbaye cistercienne Notre-Dame de Saint-Rémy à Rochefort et du Monastère de l'Exaltation de la Sainte-Croix à Chevetogne.

5 activités officielles pour le prince Philippe : déjeuner au château de Laeken à l'occasion de la Journée Internationale de la Femme, session d'ouverture de l'Erasmian European Youth Parliament à Anvers, séminaire organisé par la Belgian Industrial Resarch and Development, visite du Centre de Traitement Intégral de la Dépendance à Sint-Denijs-Westrem, remise des diplômes aux lauréats du Fonds Prince Albert.

6 activités officielles pour la princesse Mathilde : déjeuner au château de Laeken à l'occasion de la Journée Internationale de la Femme, 100ème anniversaire de la Journée Internationale de la Femme au Sénat, session d'ouverture de l'Erasmian European Youth Parliament à Anvers, visite du Zeepreventorium au Coq, réunion d'information de Médecins Sans Vacances à Malines, remise du Prix Womed Award 2011.

3 activités officielles pour la princesse Astrid : soirée de gala au profit du comité général d'action des Marolles, assemblée générale de l'Organisation Européenne pour la Recherche et le Traitement du Cancer (dont elle est la présidente d'honneur) et opéra "La Finta Giardiniera" au théâtre royal de la Monnaie.

0 activité officielle pour le prince Lorenz.

10 activités officielles pour le prince Laurent : soirée de gala au profit de la Fondation Prince Laurent, visite de la ferme pilote de la Nsele (Congo), visite du projet de reforestation Ibi au plateau de Bateke (Congo), visite du barrage d'Inga (Congo), visite de la raffinerie Socir (Congo), visite du zoo de Lumbumbashi (Congo), visite d'une exposition d'art contemporain à Lubumbashi (Congo), visite du site minier STL (Congo), visite de l'installation Air Korongo/SN Brussels (Congo), et visite des sites miniers Katanga Mining (Congo).

4 activités officielles pour la princesse Claire : soirée de gala au profit de la Fondation Prince Laurent, concert de la Brussels Chorale Society (à qui elle accorde son Haut Patronage), colloque organisé par la Fondation Pro Renovassistance (dont elle est la présidente d'honneur), défilé de mode "La diplomatie par la mode" à l'ambassade des Etats-Unis à Bruxelles.

Résumé des activités officielles de janvier à mars 2011 (source : http://www.monarchie.be/) :

Roi : 51 audiences + 21 activités officielles

Princesse Mathilde : 26 activités officielles

Reine Paola : 21 activités officielles

Prince Philippe : 18 activités officielles

Princesse Astrid : 18 activités officielles

Prince Laurent : 15 activités officielles

Princesse Claire : 7 activités officielles

Reine Fabiola : 3 activités officielles

Prince Lorenz : 0 activité officielle