lundi 21 avril 2014

Les liens entre les dynasties belge, norvégienne et luxembourgeoise

                                             
                    index

A l'heure où notre roi Philippe et notre reine Mathilde vont effectuer fin avril une visite officielle de courtoisie à Stockholm et Oslo, attardons-nous sur cette photo. Au centre de la photo se trouvent la princesse Ingeborg de Danemark et son époux le prince Carl de Suède. Ils sont aujourd'hui les ancêtres directs de trois souverains européens grâce à leurs filles Martha et Astrid (à l'arrière-plan) qu'on peut voir sur la photo. En effet, Carl et Ingeborg sont les grands-parents maternels du roi Harald de Norvège, et les arrières-grands-parents de notre roi Philippe et du grand-duc Henri de Luxembourg.

Les arrières-grands-parents du roi Philippe et du grand-duc Henri
Fille du roi Frédéric VIII de Danemark et de la princesse Louise de Suède, Ingeborg naît à Charlottenlund, la résidence du prince héritier de Danemark où elle passe son enfance et sa jeunesse. En 1897, elle épouse à Copenhague son cousin le prince Carl de Suède, duc de Vestrogothie, de vingt ans son aîné, officier de cavalerie, médecin et président de la Croix-Rouge suédoise. Ce mariage de raison s'avèrera cependant très heureux.

Le couple princier aura quatre enfants :  la princesse Margaretha en 1899, la princesse Martha en 1901, la princesse Astrid en 1905 et le prince Carl en 1911. Ils mènent une vie bourgeoise et discrète entre leur demeure du centre de Stockholm et le château de Fridhem. Cependant, victimes du krach d'une banque danoise en 1923, le prince Carl et la princesse Ingeborg doivent restreindre leur train de vie :  ils vendent leur demeure de Stockholm à l'Etat suédois (elle deviendra ensuite le siège du ministère des Affaires étrangères) au profit d'un grand appartement dans la Hooslagaregatan, une artère importante de la capitale.

Leurs trois filles font de beaux mariages :   la princesse Margaretha avec son cousin le prince Axel de Danemark, la princesse Martha avec le prince héritier Olav de Norvège et la princesse Astrid avec le prince héritier Léopold de Belgique. Ils ont ensuite la joie d'être grands-parents. En 1934, leur fille Astrid devient la quatrième reine des Belges mais un an plus tard, elle décède dans un accident de voiture à Küssnacht en Suisse. L'été, ils accueillent désormais leurs trois petits-enfants orphelins à Fridhem. En 1937, leur fils cadet Carl renonce à son titre de prince de Suède et à ses droits au trône pour épouser la comtesse Elsa von Rosen. Il devient le comte Carl Bernadotte, mais son beau-frère le roi Léopold III le titre prince.

Si la deuxième guerre mondiale épargne la Suède, le prince Carl et la princesse Ingeborg sont inquiets pour leurs descendants. Leur fille Martha doit quitter la Norvège avec ses enfants ; c'est à ce moment que la princesse Ingeborg lui donne sa parure d'émeraudes (diadème, collier et boucles d'oreilles) et lui dit de la vendre si elle a des difficultés financières durant son exil. Les trois enfants de la reine Astrid sont surveillés par les Allemands en Belgique de 1940 à 1944, puis déportés à la forteresse d'Hirschtein. Après la guerre, la princesse Ingeborg sortira de sa réserve pour défendre son beau-fils le roi Léopold III, accusé de trahir la mémoire de la reine Astrid en se remariant avec Lilian Baels.

Le prince Carl décède en 1951 à l'âge de 90 ans et la princesse Ingeborg en 1958 à l'âge de 80 ans. Ils reposent au cimetière royal de Haga en Suède. S'ils appartenaient à une branche cadette et n'étaient pas destinés à monter sur le trône, ils comptent cinq chefs d'Etat parmi leurs descendants :  leurs petits-fils le roi Harald de Norvège, les rois Baudouin et Albert II des Belges, ainsi que leurs arrières-petit-fils le grand-duc Henri de Luxembourg et le roi Philippe des Belges. Le souvenir de la princesse Ingeborg de Danemark est régulièrement rappelé grâce à ses bijoux, portés aujourd'hui par deux souveraines :  sa parure d'émeraudes par la reine Sonja de Norvège et sa broche avec une perle par la grande-duchesse Maria-Teresa de Luxembourg.

Les liens entre les dynasties belge et norvégienne
Après la famille grand-ducale luxembourgeoise (Philippe et Henri sont cousins germains), la famille royale norvégienne est donc la plus proche de la nôtre. Olav et Martha de Norvège avaient choisi Astrid comme marraine de leur fille la princesse Astrid et Léopold III comme parrain de leur fils l'actuel roi Harald.

Mais les deux dynasties sont-elles intimes pour autant?  Non. Le roi Olav de Norvège était certes le seul chef d'Etat, avec le grand-duc Jean de Luxembourg, présent aux funérailles de son beau-frère le roi Léopold III en 1983 et au  mariage de sa petite-nièce la princesse Astrid en 1984, mais les contacts entre les deux familles ont toujours lieu lors d'occasions officielles. Ainsi, Baudouin et Joséphine-Charlotte étaient présents aux 40 ans de leur cousin Harald en 1977 (photos :http://royalementblog.blogspot.be/2013/08/evenement-du-gotha-les-40-ans-du-prince.html).

Le roi Albert II et la reine Paola se sont rendus en voyage d'Etat en Norvège en 1997, et le roi Harald et la reine Sonja en voyage d'Etat en Belgique en 2003. En dehors de ces événements officiels, on n'a aucune trace de moments passés ensemble en privé.

6 commentaires :

  1. Article intéressant! Malgré la proximité généalogique, bien que Léopold III ait gardé de bons liens avec ses beaux-parents, les contacts ont été assez sporadiques entre la famille royale belge d'une part et les familles royales suédoise et norvégienne d'autre part, outre les visites officielles d'usage.

    Le roi Baudouin avait revu sa grand-mère Ingeborg en 1951, mais les contacts en étaient restés là. Par contre Joséphine-Charlotte semble avoir gardé des liens plus étroits avec sa grand-mère maternelle (qui ne l'a pas oubliée dans son testament avec une broche que la grande-duchesse porta très souvent) et la famille royale norvégienne. Ainsi, en 1962, elle avait été choisie pour devenir une des marraines de Catherine Ferner, fille de la princesse Astrid de Norvège.

    Après son mariage, le roi Baudouin entretiendra davantage de contacts avec les autres monarchies européennes. En 1965, la princesse Cristina de Suède est de passage en Belgique, le couple royal assiste au baptême de la princesse héritière Victoria de Suède en 1977 (choisie par Philippe et Mathilde pour devenir marraine de leur fille Eléonore en 2008) et reçoit à Laeken en 1982 la princesse Sonja de Norvège pour un séjour privé.

    N'oublions pas non plus la sincère amitié qui unissait le roi Léopold et Lilian avec le prince Bertil de Suède (petit-cousin de la reine Astrid) et son épouse Lilian.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même après le déménagement à Argenteuil en 1960, le roi Léopold III et la princesse Lilian étaient également proches du prince Carl Bernadotte (frère de la reine Astrid). Ce sont d'ailleurs le prince Carl Bernadotte et le prince Bertil qui représentèrent la famille royale suédoise aux funérailles du roi Léopold III en 1983.

      Supprimer
  2. J'aime beaucoup ces reportages qui soulignent les liens entre la famille royale belge et les cours étrangères.
    Merci à vous et aussi à Valentin pour son excellent commentaire.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour un petite Belge,,
    Je fais à nouveau un essai pour vous joindrB sur votre blog en espérant que cela marchera aujourd'hui...
    Tout d'abord merci pour cet article sur les deux familles royales qui sont au centre de nos recherches.
    Votre article et les quelques photos que j'ai pu glaner sur les rencontres officielles entre les souverains norvégiens et les belges.se complèteront.
    L'iconographie n'est pas très fournie!

    Voici le lien dont je vous ai parlé dans mes réponses sur mon site
    Histoire, spéculations de chercheur ou ...
    Donnez-moi, si vous le souhaitez votre avis sur ce lien ancien, très ancien ...
    http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/rbph_0035-0818_1924_num_3_2_6294

    Excellente journée à Vous
    et @ très bientôt sur royauxnorvegiens.centerblog.net

    Maud

    RépondreSupprimer
  4. marie.françois24 avril 2014 à 10:23

    La famille royale belge n'a jamais aimé beaucoup cousiner avec ses consoeurs d'Europe du Nord, en effet.
    Ses préférences se sont toujours porté sur les Luxembourg ou la parentele italienne de la reine Paola car il ne semble pas que la reine Fabiola ait beaucoup vu sa famille espagnole.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Un+petit+belge: Je suis en train de travailler sur la succession dynastique de Norvège. Je suis "tombé" à nouveau sur la référence à Blanche de Namur qui serait la mère du Roi Haakon VI - Magnusson 1343 - 1380. ce qui ferait de ce Roi, le premier à avoir des attaches avec votre pays actuel.
    Bien à Vous. maud.


    RépondreSupprimer