mardi 27 mai 2014

Le rôle du Roi après les élections législatives

Dimanche 25 mai 2014 :  les Belges étaient appelés aux urnes pour élire leurs députés au Parlement Européen, à la Chambre et aux parlements régionaux. Comme le veut la coutume, les souverains régnants ne vont pas voter, mais par contre, le roi Albert et la reine Paola ont refait usage de leur droit de vote dans un bureau de Laeken. A la Chambre, la NVA est le parti le plus important mais si on regroupe par famille politique, c'est la famille politique socialiste (PS + SPA) qui possède le plus de sièges. On note aussi une baisse importante du Vlaams Belang et d'Ecolo, ainsi que l'arrivée du PTB qui est le seul parti national et bilingue du Parlement.


Lundi 26 mai 2014 :  Comme le veut la tradition, le premier ministre Elio Di Rupo est allé présenter la démission de son gouvernement au Roi qui lui a demandé de gérer les affaires courantes. Ce dernier a ensuite commencé ses consultations politiques au palais royal en rencontrant le président de la Chambre André Flahaut et la présidente du Sénat Sabine de Béthune. Il a ensuite reçu en audience les présidents des partis politiques représentés à la Chambre :  Bart de Wever (NVA), Elio Di Rupo et Paul Magnette (PS), Charles Michel (MR), Benoît Lutgen (CDH), Gwendolyn Rutten (VLD), Bruno Tobback (SPA) et Wouter Beke (CD&V).


Mardi 27 mai 2014 :  Le roi Philippe a poursuivi ses audiences en recevant les présidents des plus petits partis politiques de la Chambre :  Olivier Deleuze et Emily Hoyos (Ecolo), Wouter Van Besien (Groen), Olivier Maingain (FDF), Peter Mertens (PTB) et Mischaël Modrikamen (PP). Comme son oncle et son père, il n'a pas convié le parti d'extrême-droite Vlaams Belang qui est persona non grata au Palais depuis des années.  Au terme de ces consultations, le Roi a confié une mission d'information à Bart De Wever, le président de la NVA, le parti possédant le plus de sièges à la Chambre. Ils ont prévu de se revoir le 3 juin.


Pour l'anecdote, signalons cette sympathique initiative du service presse du Palais qui a apporté du café aux journalistes qui attendent devant les grilles.
                                         
                              Photo : Sympa ... le service de presse du Palais Royal apporte du café aux photographes, journalistes et cameramen qui font leur travail devant les grilles du Palais en cette première journée de consultations.


Suite au prochain épisode...

2 commentaires :

  1. Article très complet qui permet de bien comprendre les institutions et leur fonctionnement.
    MERCI
    et @ bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Surtout quand on sait savoir que constitutionnellement le roi n'a aucun pouvoir...

      Supprimer