lundi 8 janvier 2018

Les ministres d'Etat

                           


En 2017, le roi Philippe a nommé son premier Ministre d'Etat :  Frans Van Daele (voir ci-dessus) qui n'est autre que son chef de cabinet de 2013 à sa retraite en 2017.

1. Qu'est-ce qu'un Ministre d'Etat en Belgique?
C'est un titre honorifique que le Roi peut accorder à des personnalités ayant servi la Belgique (dans la diplomatie ou la politique, par exemple). Ils ne donnent lieu à aucun salaire ou privilège, excepté une place honorifique lors des cérémonies organisées par l'Etat belge. Le choix des nouveaux Ministres d'Etat se fait via un arrêté royal contresigné par un membre du gouvernement fédéral.

2. Un rôle de conseil
Avec leur expérience, les Ministres d'Etat ont pour rôle de conseiller le souverain lors de moments difficiles. Cela peut se faire de deux manières. Le Roi peut réunir le "Conseil de la Couronne" : les membres du gouvernement fédéral, et les ministres d'Etat n'ayant qu'une voix consultative si un vote devait avoir lieu. Depuis l'instauration de la monarchie en 1830, ce Conseil de la Couronne n'a été réuni que cinq fois. C'est le roi Baudouin qui l'a réuni pour la dernière fois en 1960 lors de l'indépendance du Congo.

Durant ses 20 ans de règne, le roi Albert II n'a pas réuni le Conseil de la Couronne, mais il a fait plusieurs fois appel de façon officielle aux Ministres d'Etat lors des crises politiques de 2007 à 2011 :  soit en les recevant en audience pour leur demander conseil, soit en leur confiant une mission de conciliation ou de médiation lorsque les responsables politiques ne trouvaient pas de solution pour former un gouvernement fédéral.

3. Qui sont-ils?
On compte actuellement une trentaine de Ministres d'Etat, dont les anciens premiers ministres et commissaires européens. Il ne reste que quatre Ministres d'Etat choisis par le roi Baudouin avant 1993 :  Willy Claes, Antoinette Spaak, Philippe Busquin et Paula D'Hondt. La majorité des Ministres d'Etat ont été nommés durant les 20 ans de règne du roi Albert II, dont les deux derniers furent l'ancien premier ministre Yves Leterme à la fin de son mandat en 2011, et son chef de cabinet Jacques van Ypersele de Strihou la veille de son abdication en 2013. Quant au roi Philippe, il n'a donné le titre de Ministre d'Etat qu'à son chef de cabinet Frans Van Daele lorsqu'il est parti à la retraite en 2017.

4. Hommage
Comme son père, le roi Philippe rend hommage aux ministres d'Etat lors de leur décès :  depuis son accession au trône, il s'est recueilli devant les dépouilles mortelles de Wilfried Martens en 2013, de Jean-Luc Dehaene et Leo Tindemans en 2014, de Jean Defraigne, Andries Kinsbergen et Jacky Morael en 2016, de  Luc Coene et Philippe Maystadt en 2017.  Il est aussi d'usage que le Palais envoie un représentant ou des fleurs aux funérailles nationales des Ministres d'Etat.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire