lundi 9 janvier 2017

Les conseillers du roi Philippe

                                     15622680_1782629525334013_8149882181399481957_n                  

Dès le lendemain de son accession au trône le 21 juillet 2013, le nouveau roi a nommé ses conseillers. Un mélange hétérogène d'anciens conseillers du roi Albert II (Pierre Warnauts, Jef Van den Put, Hubert Roisin, Yves Costers, Chantal Cooreman et Pierre-Emmanuel De Bauw), d'anciens conseillers de Philippe et Mathilde lorsqu'ils étaient ducs de Brabant (Pierre Cartuyvels, Noël De Bruyne, Alain Gerardy et Machteld Fostier), et de nouveaux venus à la Cour (Frans Van Daele, Philippe Kridelka, Geneviève Rénaux et Rafike Yilmaz). Cette dernière est un signe d'ouverture du Palais : pour la première fois, une Belge d'origine immigrée fait partie des conseillers du souverain.

Après trois ans et demi de règne, l'entourage du roi Philippe a-t-il changé?

Secrétaire général de la Maison du Roi :  le poste a été occupé pendant trois ans par Philippe Kridelka. Ce diplomate liégeois avait travaillé auparavant à l'Unesco et dans les cabinets des ministres socialistes Elio Di Rupo, Laurette Onkelinx et Rudy Demotte. Durant l'été 2016, il est nommé ambassadeur en Thaïlande, et est remplacé par Pol De Witte, ancien ambassadeur de notre pays en Turquie et au Danemark, étiqueté SPA.

Chef de cabinet :  Frans Van Daele occupe le poste le plus stratégique et le plus politique du Palais. Etiqueté CD&V, ce diplomate quadrilingue retraité de grande réputation a représenté la Belgique aux Nations Unies et à l'Otan, et fut aussi chef de cabinet du président du Conseil Européen Herman Van Rompuy.  Au sein du Cabinet du Roi, Frans Van Daele est secondé par Yves Costers (chef de cabinet adjoint et conseiller juridique) et Pierre Cartuyvels (chef de cabinet adjoint et conseiller diplomatique). L'équipe fonctionne bien :  en trois ans et demi de règne, il n'y pas eu la moindre interpellation au Parlement sur le rôle politique et les discours du roi Philippe. Ce dernier semble bien s'entendre avec le monde politique qui respecte la confidentialité des colloques singuliers. Même le républicain Bart De Wever reconnaît qu'il n'a rien à lui reprocher sur le plan politique.

Relations Internationales :  Avocat, Pierre Cartuyvels a fait de la politique au sein du CD&V : il a été élu conseiller communal, premier échevin et bourgmestre de la commune de Landen. Entré en diplomatie en 2000, il a été chef de cabinet du ministre wallon Guy Lutgen, ainsi que conseiller diplomatique du premier ministre Yves Leterme et du ministre de la Défense Pieter De Crem, avant d'entrer en 2012 au service du prince héritier Philippe. Depuis 2013, il est chargé de préparer les relations diplomatiques du souverain.

Conseillère économique :  c'est la diplomate libérale Geneviève Renaux qui occupe ce poste depuis 2013. Elle aide également la princesse Astrid pour la préparation de ses missions économiques à l'étranger.

Médias et Communication :  après avoir été pendant un an directeur général de la communication externe de la Chancellerie du premier ministre, le diplomate Pierre-Emmanuel De Bauw revient au Palais pour retrouver le poste qu'il avait déjà occupé de 2007 à 2012 sous le règne d'Albert II. Mais il y bénéficie d'une plus grande liberté et de plus de moyens.  La directrice-adjointe du service est Rafike Yilmaz depuis 2013. Cette Anversoise trentenaire socialiste et d'origine turque était auparavant conseillère de la ministre de l'Emploi Monica De Coninck. Lors des élections communales de 2012, Rafike Yilmaz occupait la 39ème place sur la liste du bourgmestre sortant Patrick Janssens face à la liste NVA de Bart De Wever.  En trois ans et demi de règne, Pierre-Emmanuel De Bauw et Rafike Yilmaz ont modernisé la communication du Palais qui est présent sur Twitter depuis 2013 et sur Facebook depuis 2015. En décembre dernier, le Roi a répondu aux questions d'enfants pour les émissions "Karrwiet" (VRT) et "Ouftivi" (RTBF).

Intendant de la Liste Civile:  C'est le lieutenant-général Noël De Bruyne (ancien directeur de la Maison des ducs de Brabant) qui s'occupe de la gestion des ressources humaines, financières et matérielles du Palais depuis 2013. Il siège au conseil d'administration de la Donation Royale, et est administrateur-délégué de la Fondation Médicale Reine Elisabeth et de l'asbl Les Oeuvres de la Reine. Noël De Bruyne est secondé par la trésorière Chris Van den Brande.

Chef du protocole : L'amiral francophone Pierre Warnauts travaillait au Palais depuis 1998 et occupait déjà ce poste sous le règne précédent. Après le changement de règne de 2013, il est secondé par le lieutenant-colonel Alain Gerardy, chef de protocole adjoint (il était auparavant conseiller de la Maison des ducs de Brabant). Le 31 décembre 2016, Pierre Warnauts part à la retraite et est remplacé tout naturellement par Alain Gerardy.

Maison Militaire :  Après avoir été commandant de l'Institut Royal Supérieur de Défense, l'Anversois Jef Van den Put est chef de la Maison Militaire du Roi depuis 2005 (tant sous le règne d'Albert II que Philippe). C'est lui qui dirige les aides de camp et officiers d'ordonnance, et s'occupe de toutes les activités militaires du souverain. Jef Van den Put part à la retraite le 1er octobre 2016, et est remplacé par le général major Thierry Vandeveld, secondé par le capitaine de frégate Peter Degraer.

Secrétaire de la Reine :   La diplomate Machteld Fostier continue d'être le bras droit de la princesse/reine Mathilde, dont elle est la principale conseillère depuis de nombreuses années (de 2000 à 2006 ; de 2008 à nos jours). Le baron Johan Swinnen est également chargé de mission auprès de la Reine, mais on ignore quel rôle il joue réellement.

Requêtes :  Chantal Cooreman - qui travaille au Palais depuis 1997 - continue de s'occuper du département des requêtes qui englobe également le Secrétariat Social de la Reine. Originaire de Vilvorde, elle est licenciée en droit de la VUB et a travaillé au ministère des Affaires Economiques.

Commandant des Palais Royaux :  C'est Georges Roman qui occupe ce poste, ainsi que celui de directeur des Chasses Royales. Il dirige l'ensemble du personnel de service et d'entretien, et veille à la maintenance et à l'entretien des demeures royales.

samedi 31 décembre 2016

Quel membre de la famille royale a été le plus actif en 2016?

                               14724501_1749150522015247_7009761210033602057_n

Pas de changement par rapport à l'an dernier pour les quatre premières places.

1° Roi :  226 activités officielles + 149 audiences
Pour la cinquième année consécutive, Philippe (qu'il soit prince ou roi) termine en tête de ce classement :  267 activités officielles en 2012
                      209 activités officielles + 67 audiences en 2013
                      164 activités officielles + 193 audiences en 2014
                      189 activités officielles + 162 audiences en 2015
                      226 activités officielles + 149 audiences en 2016
On constate donc une augmentation du nombre de ses activités officielles et une baisse du nombre d'audiences. Aucune polémique ou interpellation à la Chambre à signaler sur ses discours et son rôle politique. Le Roi semble bien s'entendre avec le monde politique qui respecte jusqu'à présent la confidentialité du colloque singulier. Même le président de la NVA Bart De Wever vient de confier à VTM :  "Je n'ai jamais senti que j'étais désavantagé ; çà a été très correct. Il n'a pas commis de fautes. Je ne peux rien lui reprocher" (ses rapports avec le roi Albert II étant moins bons). La présence des souverains aux côtés des victimes des attentats de mars à Bruxelles a été appréciée. La communication du Palais continue à se moderniser petit à petit. Par contre, point noir à améliorer : les relations entre les souverains et les autres membres de la famille royale...

2° Reine :  246 activités officielles
La reine Mathilde a battu son record de l'an dernier :  166 activités officielles en 2011,  196 en 2012,  190 en 2013,  154 en 2014,  212 en 2015,  et 246 en 2016!

3° Princesse Astrid :  128 activités officielles
Depuis le changement de règne, la princesse Astrid est plus active car elle emmène des missions économiques à l'étranger, à la satisfaction générale :   90 activités officielles en 2011,  63 en 2012,  133 en 2013,  156 en 2014,  119 en 2015,  128 en 2016.

4° Prince Laurent :  87 activités officielles
Comme sa sœur, le prince Laurent est plus actif depuis le changement de règne, et il a battu son record de l'an dernier :  30 activités officielles en 2009,  40 en 2010,  31 en 2011,  35 en 2012,  61 en 2013,  59 en 2014,  72 en 2015,  et 87 en 2016!  Mais le prince se sera aussi fait remarquer par des déclarations maladroites à l'égard de sa famille et du monde politique...

5° Prince Lorenz :  33 activités officielles
Le prince Lorenz - qui continue à travailler dans une banque - prend la 5ème place de ce classement et dépasse désormais la princesse Claire :   23 activités officielles en 2009,  18 en 2010,  30 en 2011,  28 en 2012,  26 en 2013,  23 en 2014,  21 en 2015,  33 en 2016.

6° Princesse Claire :  23 activités officielles
Diminution pour la princesse Claire qui n'a pas accompagné son époux ni à la fête nationale, ni à la fête du Roi :  30 activités officielles en 2009,  41 en 2010,  23 en 2011,  30 en 2012,  46 en 2013,  31 en 2014,  30 en 2015,  23 en 2016.

7° Reine Paola :  12 activités officielles
Le nombre d'activités officielles de la reine Paola continue de baisser :   70 activités officielles en 2011,  67 en 2012,  59 en 2013,  26 en 2014,  19 en 2015,  12 en 2016.

8° Roi Albert II :  11 activités officielles
Le nombre d'activités officielles du roi Albert II continue également de baisser :  50 activités officielles en 2011,  54 en 2012,  58 en 2013,  17 en 2014,  17 en 2015, 11 en 2016.

9° Princesse Elisabeth :  9 activités officielles
A l'occasion de son 15ème anniversaire, j'ai décidé de comptabiliser, pour la première fois, les activités officielles de notre princesse héritière Elisabeth dont la priorité est, à juste titre, ses études secondaires.

P.S. Merci au journaliste Pierre Nizet et au groupe Sud Presse d'avoir repris les chiffres de mon classement dans leurs journaux, tout en ayant l'élégance de citer le nom de mon blog et la gentillesse de dire qu'il était bien tenu.

lundi 26 décembre 2016

Activités royales en décembre 2016

                                 15672904_10153968101987161_6628383084594294698_n                

11 audiences pour le Roi :  le premier ministre Charles Michel (reçu 2 fois), le président de Tunisie Beji Caid Essebsi, le directeur du CERI de l'OCDE Dirk Van Damme, le patriarche d'Antioche, la ministre flamande de l'Enseignement Hilde Crevits,  ainsi que les ambassadeurs de Trinité-et-Tabago, Guatemala, Burkina Faso, Népal et Maroc

11 activités officielles pour le Roi :  visite à la Cour des Comptes, visite de l'entreprise Marcassou à Tenneville, hommage à la dépouille mortelle du ministre d'Etat Jacky Morael à Liège, déjeuner de travail avec le chapitre belge de YPO, remise des prix du concours Belgodyssée 2016, 40ème anniversaire de la création des CPAS, course du Warmathon de Music for Life, 40ème anniversaire du métro bruxellois, concert de Noël au palais royal, visite de l'asbl Buurtwerk Chambéry à Etterbeek, rencontre avec des jeunes au château de Laeken.

6 activités officielles pour la Reine :  visite du Conservatoire Royal d'Anvers, découverte du projet Miriam du CPAS de Namur, visite de la Maison Sociale de Mechelen, High Level Policy Summit à Bruxelles, concert de Noël au palais royal, visite de l'asbl Buurtwerk Chambéry à Etterbeek.

4 activités officielles pour le roi Albert II :  concert de Noël de la Fondation Reine Paola à Flagey, visite d'Autoworld à Bruxelles, visite de l'Institut Roi Albert II contre le cancer, visite de l'exposition "21, rue La Boétie" à Liège.

3 activités officielles pour la reine Paola : concert de Noël de la Fondation Reine Paola à Flagey, visite de l'Institut Roi Albert II contre le cancer, visite de l'exposition "21, rue La Boétie" à Liège.

1 activité officielle pour la princesse Elisabeth :  concert de Noël au palais royal.

42 activités officielles pour la princesse Astrid :  remise du Trophée National du Mérite Sportif 2016, concert de Noël au palais royal    + 40 activités officielles lors de la mission économique belge au Texas (session d'information, dîner offert par le président de l'université du Texas, rencontre avec le maire d'Austin, réception organisée par l'Antwerp World Diamond Center, FEB B2G lunch, visite de Dell EMC à Round Rock, réception offerte par Texas One, rencontre avec le gouverneur du Texas Greg Abbott, dîner offert par le gouverneur, FEB Sucess Stories Breakfast, présentation des activités de Barco et Cinemark, déjeuner d'affaires sur le thème de l'investissement en Belgique, aperçu économique de San Antonio, visite du Fort Alamo à San Antonio, visite des canaux du San Antonio River Walk, réception à l'Hôtel Emma, visite de l'université A&M du Texas, inauguration de l'exposition Texas Aggies Go to War, apéritif du lunch des alumini CEO, cérémonie de signature, VIP lunch, dîner offert par le maire d'Houston, déjeuner sur le thème de la collaboration portuaire, présentation des activités d'Exmar au Texas, visite du nouveau siège de Philipps66 à Houston, cocktaïl de clôture d'un séminaire sur les recherches génétiques, déjeuner d'affaires sur le thème de la biopharmacie, ouverture d'une séance de réseautage sur les technologies médicales au Texas, ouverture d'un séminaire sur le secteur belge de la construction maritime, rencontre avec le président de Greater Houston Partnership, cérémonie de signature de contrats, réception officielle belge, rencontre avec des clients importants du port d'Anvers, clôture d'un séminaire sur le Texas et la Belgique, dîner d'affaires sur le thème de la chimie, visite du centre spatial Johnson, inauguration du nouveau terminal de Katoen Natie, cocktaïl de réseautage, dîner).

3 activités officielles pour le prince Lorenz :  voyage annuel de la famille royale de Roumanie à bord du train royal, 500ème anniversaire de la création de la poste internationale par Charles-Quint, concert de Noël au palais royal.

8 activités officielles pour le prince Laurent :  inauguration de l'exposition de l'artiste Martin Wallaert à Machelen, séance de signatures officielle du programme d'actions 2017-2019 du Contrat de Rivière Senne, colloque au Sénat pour les 30 ans de la loi sur le bien-être animal en Belgique, visite d'une délégation de bâtonniers flamands à la Maison des Energies Renouvelables, remise du Prix Henri La Fontaine pour l'Humanisme, 40ème anniversaire du centre L'Arche Namur, bourse internationale de l'Association Ornithologique Belge, réception de la remise de l'Ordre de Léopold II au chef Marc Beukers.

1 activité officielle pour la princesse Claire :  30ème anniversaire de l'Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola

lundi 19 décembre 2016

Esmeralda de Belgique à la Cop 22 à Marrakech

                           Journaliste, S.A.R. la princesse Esmeralda de Belgique vit à Londres, entourée de son mari, le professeur Salvador Moncada, et de ses deux enfants. Elle a édité plusieurs ouvrages, à la mémoire de ses parents, S.A.R. la princesse Lilian et S.M. le roi Léopold III, et s'implique avec conviction dans le domaine de la protection de l'environnement. Elle préside notamment le Fonds Léopold III pour l'Exploration et la Conservation de la Nature.

En septembre dernier, la princesse Esmeralda m'avait accordé une interview à l'occasion de ses 60 ans :   http://familleroyalebelge.blogspot.be/2016/09/esmeralda-de-belgique-linterview-de-ses.html

Dans le cadre de son combat pour l'environnement, elle s'est rendue en novembre dernier à la Cop 22 à Marrakech et a rédigé l'article suivnt pour "Le Soir Magazine" :

"Sous le coup de l'élection de Donald Trump, la conférence sur le climat de Marrakech a débuté dans la fébrilité. Elle s'est conclue dans une atmosphère plus optimiste : de nombreux acteurs, en particulier des femmes, étant déterminés à poursuivre l'effort, avec ou sans les USA.

S'il reste beaucoup d'obstacles à la limitation du réchauffement climatique sous les deux degrés, il est un domaine où des progrès semblent s'accomplir, celui de la justice des genres face à cette thématique. Souvent en charge de l'agriculture, de la collecte de l'eau et de la nourriture, les femmes sont les plus exposées à la dégradation de l'environnement. Mais elles sont aussi les plus susceptibles de trouver des solutions. En particulier les indigènes qui ont toujours vécu en harmonie avec la nature dont elles sont les meilleurs gardiens.

A Marrakech, on a pu écouter les femmes, réunies à l'initiative de l'association Wecan International en marge de la Cop 22. J'ai entendu des témoignages bouleversants parce que, précise l'une d'elles, "nous parlons d'histoires humaines, les dirigeants s'expriment avec des chiffres".  Elles associent l'exploitation sauvage des ressources naturelles aux violences qu'elles subissent.  "On défigure et désacralise la "Mère Terre" comme on attaque notre corps" , affirment-elles.

Au Congo, l'exploitation des mines de coltan par des bandes de mercenaires s'accompagne de viols et de terreur contre les femmes. En Amérique latine, des études constatent ce phénomène en augmentation aux abords des chantiers des compagnies minières ou pétrolières. "Nos rivières sont polluées, nos forêts sont dévastées, nos plantes médicinales disparaissent, explique Nina Gualinga du peuple Sarayaku en Equateur. Si l'on veut avoir une chance de rester sous les deux degrés de réchauffement, les énergies fossiles doivent demeurer en sous-sol". Kayla De Vault, du peuple Navajo, pointe les droits bafoués comme pour le pipeline du Nord Dakota :  "L'accès à l'eau potable est un droit humain". Hilda Heine, présidente des îles Marshall menacées par la hausse du niveau des mers, dénonce :  "Nous subissions le poison de la radioactivité dans notre océan, à présent nous souffrons du réchauffement climatique auquel nous n'avons pas contribué. Notre pollution est votre pollution mais notre combat pour nos enfants est aussi un combat pour vos enfants". 

Et ces pasionarias de la planète proposent des solutions. La Congolaise Neema Namadamu et son association de femmes ont planté 25.000 arbres dans la région déboisée par le trafic de charbon de bois. La Berbère Rachida Outouchki développe au Maroc l'agriculture durable et des fertilisants bio. La Kenyane Ruth Nyambura, avocate des droits des femmes, dénonce le système patriarcal et tente de mettre un terme à l'appropriation des terres agraires du continent africain par des pays étrangers désireux d'assurer leur nourriture. L'Indienne Kalyani Raj prône la formation des femmes et leur promotion socio-économique pour développer une approche holistique. La Californienne Diana Donlon soutient des initiatives de réhabilitation des sols pour conserver le carbone sous terre. L'Australienne Natalie Isaacs, avec l'association "One Million Women", encourage les femmes des pays développés à modifier leur mode de vie et de consommation pour contribuer à la sauvegarde de la planète.

Immense potentiel dans la construction d'une société durable et équitable, au sein des fondations et des ONG qui luttent pour la justice climatique, le poids des femmes ne fait pas de doute, mais elles doivent à présent convaincre les élites politiques et les entreprises en parlant leur langage.

Esmeralda de Belgique".

Cliquez ci-dessous sur "Esmeralda" pour retrouver mes autres articles consacrés à la princesse.

lundi 12 décembre 2016

La chapelle royale de La Panne

                                              Résultat d’images pour chapelle royale de La Panne

Si la grande statue du roi Léopold Ier sur la digue de La Panne est bien connue des touristes de la station balnéaire,  peu savent qu'il existe aussi....une chapelle royale dans la Kapellestraat.

La chapelle néo-gothique des Pères Oblats a été construite en 1906. Durant la première guerre mondiale, le roi Albert Ier et la reine Elisabeth habiteront quatre années à La Panne sur le dernier lambeau de territoire libre, et assisteront à la messe dans cette chapelle. C'est la raison pour laquelle ils lui décerneront en 1924 le titre de "chapelle royale". Les vitraux représentant les saints patrons de la dynastie, installés en 1931, ont malheureusement été détruits durant la deuxième guerre mondiale.

A gauche de la chapelle se trouve également une pierre commémorative dédiée au roi Léopold III. Cette plaque a été installée en 1982 par les Vétérans du roi Léopold III.

lundi 5 décembre 2016

Les 25 ans du prince Joachim de Belgique

                                      14925521_1757293917867574_1645308265591120279_n

Contrairement à Amedeo et Maria-Laura, Joachim reçoit, dès sa naissance, les titres de prince de Belgique, archiduc d'Autriche-Este, et entre dans l'ordre de succession au trône. L'abrogation de la loi salique avait, en effet, été adoptée quelques mois plus tôt par le parlement belge.

Joachim, Carl-Maria, Nikolaus, Isabelle, Marc d'Aviano naît le 9 décembre 1991 à 1h55 aux Cliniques Universitaires Saint-Luc à Woluwe-Saint-Lambert. Sa grand-mère maternelle la princesse Paola assiste à l'accouchement. Le petit prince pèse 3,285 kg et mesure 50 cm. Il a les yeux bleus et les cheveux blonds. Sa marraine est sa tante l'archiduchesse Isabelle d'Autriche-Este et son parrain est le prince Nicolas de Liechtenstein, époux de la princesse Margaretha de Luxembourg.

Comme Amedeo et Maria-Laura, Joachim effectue en néerlandais ses études primaires et une partie de ses secondaires au collège Sint-Jan Berchmans de Bruxelles. A cette époque, une chute à moto dans le domaine du Stuyvenbergh lui cause plusieurs infections. En septembre 2007, il part terminer ses études secondaires au Malvem College en Grande-Bretagne.

Le 16 novembre 2010, le prince Joachim est incorporé au Centre d'Instruction et d'Ecolage Sud à Arlon pour suivre la formation militaire de base avec les jeunes qui sont engagés pour le service militaire volontaire. Ensuite, il rejoint l'Ecole Nautique de la Marine à Bruges pour y suivre une formation d'officier de quart à la passerelle jusqu'en juillet 2011. Le 17 juillet 2011, Joachim défile avec l'équipage du navire de commandement et de soutien logistique "Godetia"  (amarré le long de la Tamise) dans le centre de Londres à l'occasion de la 77ème cérémonie annuelle organisée au Cénotaphe en hommage aux victimes belges et britanniques de la première guerre mondiale. Un honneur réservé à la seule Belgique depuis 1934.

Après ce passage à l'armée durant l'année académique 2010-2011, le prince Joachim effectue ensuite des études commerciales à l'Université Bocconi à Milan.

En mars 2012, à la base navale de Zeebrugge, le prince prête serment à la Marine comme officier de quart à la passerelle, en présence de ses parents, de la reine Paola et du ministre de la Défense Pieter De Crem. En octobre 2016, en tant qu'officier de réserve, il effectue un rappel de deux jours à bord du patrouilleur Castor au large de Zeebrugge.

Le prince travaille actuellement pour la société Atlas Invest.

Par ailleurs, Joachim est le parrain de sa sœur Laetitia Maria (née en 2003) et de sa nièce Anna Astrid (née en 2016).

jeudi 1 décembre 2016

Activités royales en novembre 2016

                                     15202518_1770220179908281_7407989729604935008_n                

9 audiences pour le Roi :  le premier ministre Charles Michel (reçu 2 fois), le vice-premier ministre Alexander De Croo, le vice-premier ministre Didier Reynders, ainsi que les ambassadeurs de Canada, Suède, Koweït, Yemen et Afrique du Sud.

29 activités officielles pour le Roi : visite de l'exposition "Le Roi Albert Ier et la Grande Guerre" au château de Rumbeke, rencontre avec des pêcheurs à la criée de Zeebrugge, visite du centre IBIS à Bredene, visite de l'école hôtelière Ter Duinen à Coxyde, visite du centre L'Arche Vanier à Aywaille, visite au siège d'Unizo à Bruxelles, commémoration du 11 novembre à la Colonne du Congrès, dîner avec le roi Abdallah de Jordanie, visite de la base aérienne militaire d'Azraq en Jordanie, réception au palais royal pour les nouveaux anoblis, table ronde au palais royal sur l'industrie pharmaceutique en Belgique, réception au palais royal pour les nouveaux fournisseurs brevetés de la Cour  + 17 activités officielles lors du voyage d'Etat aux Pays-Bas (accueil officiel sur la place du Dam, dépôt d'une gerbe au monument national, cérémonie de signature du nouveau traité des frontières belgo-néerlandaises, visite de la Maison de la Culture De Brakke Grand à Amsterdam, clôture de la Belgian-Dutch Innovative Entrepreneurs and Finance Conference, dîner de gala, visite du Centre européen de technologie spatiale à Noordwijk, visite des Etats Généraux des Pays-Bas, rencontre avec le premier ministre Mark Rutte, déjeuner dans la Salle des Chevaliers du parlement, table ronde de la FEB et de la VNO-NEW, visite de l'Agence d'accréditation néerlandaise et flamande, concert offert par les souverains belges, rencontre avec des jeunes chercheurs à Eindhoven, visite du Halst Center à Eindhoven, colloque sur l'eau à Eindhoven, réception au château de Heeze).

25 activités officielles pour la Reine :  visite de l'exposition "Le Roi Albert Ier et la Grand Guerre" au château de Rumbeke, rencontre avec des pêcheurs à la criée de Zeebrugge, visite du centre IBIS à Bredene, visite de l'école hôtelière Ter Duinen à Coxyde, présentation du projet "Tu Veux Test?!" à Forest, réception au palais royal pour les nouveaux anoblis, visite de l'exposition d'estampes japonaises à Bruxelles, table ronde organisée par Child Focus pour la Journée Européenne pour la protection des enfants contre l'exploitation sexuelle, Semaine de la lecture à voix haute à Asse, réception au palais royal pour les nouveaux fournisseurs brevetés de la Cour, inauguration de la Salle Reine Elisabeth rénovée à Anvers  + 14 activités officielles lors du voyage d'Etat aux Pays-Bas (accueil officiel sur la place du Dam, dépôt d'une gerbe au monument national, cérémonie de signature du nouveau traité des frontières belgo-néerlandaises, visite de la Maison de la Culture De Brakke Grand à Amsterdam, symposium sur l'urbanisation, dîner de gala, visite du centre Vitalis pour jeunes en difficulté, visite du projet "Kamers met Kansen", déjeuner dans la Salle des Chevaliers du parlement, visite de la rétrospective Alechinsky, concert offert par les souverains belges, visite de la nouvelle gare d'Utrecht, inauguration d'un nouveau laboratoire à Veghel, réception au château de Heeze).

2 activités officielles pour le roi Albert II et la reine Paola :  Te Deum de la fête du Roi, réception au Parlement pour la fête du Roi

0 activité officielle pour la princesse Elisabeth

4 activités officielles pour la princesse Astrid :  conférence du grand-duc Henri de Luxembourg au palais des Beaux-Arts de Bruxelles, Te Deum de la fête du Roi, réception au Parlement pour la fête du Roi, breefing préparatoire de la prochaine mission économique au Texas.

3 activités officielles pour le prince Lorenz :  Te Deum de la fête du Roi, réception au Parlement pour la fête du Roi, remise à Paris du Prix de l'Initiative pour la Lorraine 2016.

6 activités officielles pour le prince Laurent :  vernissage de l'exposition du photographe Terry O'Neill à Bruxelles, visite de la 40ème foire d'art et d'antiquités de Namur, Te Deum de la fête du Roi, réception au Parlement pour la fête du Roi, spectacle au profit de la Maison d'Enfants Reine Marie-Henriette, concert de la Chorale L'Ensemble Royal Chantilly à Tilly.

2 activités officielles pour la princesse Claire :  visite de la 40ème foire d'art et d'antiquités de Namur,  concert de la Chorale L'Ensemble Royal Chantilly à Tilly

Récapitulatif des activités officielles de janvier à novembre 2016 :

Roi :  215 activités officielles + 138 audiences

Reine :  240 activités officielles

Princesse Astrid :   86 activités officielles

Prince Laurent :   79 activités officielles

Prince Lorenz :  30 activités officielles

Princesse Claire :   22 activités officielles

Reine Paola :  9 activités officielles

Princesse Elisabeth :  8 activités officielles

Roi Albert II :   7 activités officielles