jeudi 30 décembre 2010

Activités royales en 2010

Activités officielles en 2010 (source : www.monarchie.be) :

Roi : 46 activités officielles + 197 audiences + voyage au Congo pour les 50 ans de l'indépendance

Prince Philippe : 94 activités officielles + missions économiques au Brésil, en Inde, au Kazakhstan et en Ukraine.

Princesse Mathilde : 95 activités officielles + missions économiques au Brésil et en Inde + voyage au Liberia avec Unicef et Onusida.

Princesse Astrid : 79 activités officielles + voyage aux Etats-Unis et au Canada pour la Semaine Mondiale contre la Malaria.

Reine Paola : 42 activités officielles + voyage au Congo pour les 50 ans de l'indépendance

Princesse Claire : 41 activités officielles

Prince Laurent : 40 activités officielles

Reine Fabiola : 21 activités officielles

Prince Lorenz : 18 activités officielles

Que peut-on conclure?

Suite aux problèmes politiques, le couple royal a diminué ses activités publiques pour disposer de plus de temps pour les rencontres avec les présidents de partis : 46 au lieu de 67 en 2009 pour le Roi et 42 au lieu de 68 en 2009 pour la reine Paola. Par contre, Albert II a battu son record d'audiences : 197 audiences en 2010 contre 145 en 2009. Nos souverains ont effectué un seul voyage à l'étranger mais qui était très important sur le plan politique : les 50 ans de l'indépendance du Congo.

Toujours très actifs, le prince Philippe et la princesse Mathilde ont quelques activités officielles en plus que l'an dernier : 94 au lieu de 89 en 2009 pour le prince ; 95 au lieu de 92 en 2009 pour la princesse. On notera que le prince Philippe effectue de plus en plus de visites dans le domaine social. A ces activités, il faut également ajouter les missions économiques de plusieurs jours à l'étranger.

Le nombre d'activités officielles de la reine Fabiola (21 au lieu de 16 en 2009), de la princesse Astrid (79 au lieu de 63 en 2009), du prince Laurent (40 au lieu de 30 en 2009) et de la princesse Claire (41 au lieu de 30 en 2009) est en hausse par rapport à l'an dernier. Quant au prince Lorenz, il continue de travailler à temps plein dans une banque.

Activités royales en décembre 2010

10 audiences pour le Roi : le premier ministre Yves Leterme (reçu 2 fois), le ministre d'Etat Johan Vande Lanotte, le président de la Cour Constitutionnelle Michel Melchior, ainsi que les ambassadeurs d'Espagne, de Guinée-Bissau, Jordanie, Erythrée, Gabon et Trinidad.

3 activités officielles pour le Roi : déjeuner avec le président russe Dimitri Medvedev et son épouse, déjeuner avec le roi Abdallah de Jordanie, concert de Noël au palais royal.

3 activités officielles pour la reine Paola : concert au profit de la Fondation Reine Paola, déjeuner avec le président russe Dimitri Medvedev et son épouse, concert de Noël au palais royal.

1 activité officielle pour la reine Fabiola : concert de Noël au palais royal.

8 activités officielles pour le prince Philippe : réception au palais royal pour les membres du conseil des présidents de Businesseurope, session d'ouverture des Journées Européennes de Développement, déjeuner avec le président russe Dimitri Medvedev et son épouse, visite de l'entreprise Lambda X à Nivelles, visite de l'entreprise Puratos à Grand-Bigard, concert de Noël au palais royal, avant-première du film "Les Ailes du Soleil", remise des prix Belgodyssée 2010.

8 activités officielles pour la princesse Mathilde : réception au palais royal pour les membres du conseil des présidents de Businesseurope, 100ème anniversaire de l'hôpital psychiatrique Onze Lieve Vrouw à Bruges, visite de l'exposition "Van Eyck à Dürer" à Bruges, Journée Nationale Info-Familles organisée par la Défense, session d'ouverture des Journées Européennes de Développement, forum international "End Trafficking Now" à Louxor (Egypte), concert de Noël au palais royal et visite de l'exposition "Ensor démasqué" à Bruxelles.

6 activités officielles pour la princesse Astrid : 50ème anniversaire de l'Orchestre Philharmonique de Liège, 10ème anniversaire du Prix Gert Noël, concert Stars of the Violin à Gand, Hommage National au Travail et aux Travailleurs, concert de Noël au palais royal, clôture de l'Année européenne de lutte contre la pauvreté.

1 activité officielle pour le prince Lorenz : concert de Noël au palais royal.

3 activités officielles pour le prince Laurent : réception à l'ambassade d'Italie pour les 100 ans d'Alfa Roméo, présentation du nouveau livre du père Guy Gilbert au Cercle de Lorraine, concert de Noël au palais royal.

2 activités officielles pour la princesse Claire : réception à l'ambassade d'Italie pour les 100 ans d'Alfa Roméo et concert de Noël au palais royal.

mercredi 22 décembre 2010

Belgodyssée 2010

Le prince Philippe a remis aujourd'hui les prix du concours Belgodyssée 2010 au palais royal de Bruxelles. Ce projet a été mis sur pied dans le cadre des festivités 175/25. Belgodyssée est une initiative du Fonds Prince Philippe, de Radio 2 (VRT) et de Vivacité (RTBF), soutenus par Metro, Vers l'Avenir, Brussels Airlines et la Chancellerie du premier ministre. Il a pour objectif de promouvoir la collaboration en duos bilingues entre des futurs journalistes des trois communautés linguistiques du pays. Voici le discours prononcé par le prince à cette occasion :

"Mesdames, Messieurs,

Je suis particulièrement heureux de faire aujourd'hui la connaissance des lauréats du concours Belgodyssée 2010, et de les féliciter pour ce qu'ils ont réalisé. Depuis 2005, près de 100 jeunes Belges ont pu bénéficier - via Belgodyssée - d'un coup de pouce pour vivre une expérience unique entre leurs études de journalisme et leur carrière professionnelle. Mais Belgodyssée va bien au-delà de la seule passion pour le journalisme. Belgodyssée est également synonyme de découverte, de rencontre, de dialogue et de collaboration harmonieuse entre néerlandophones, francophones et germanophones de notre pays. Et si des liens d'amitié se tissent pour la vie, chaque nouvelle édition est une nouvelle réussite.

En ce sens, le concept de Belgodyssée est une illustration parfaite de l'action du Fonds depuis plus de dix ans : offrir aux gens la possibilité de se rencontrer et de se découvrir, pour ainsi apprendre à mieux se comprendre et se respecter. Cette approche permet de sortir des clichés et de remplacer progressivement une certaine perception des choses par la connaissance et l'estime de l'autre. Tout récemment encore, je suis entré à de multiples reprises en contact avec des dirigeants d'entreprises des différentes régions de notre pays dans le cadre d'autres projets menés par le Fonds ou en collaboration avec le Fonds. Il est agréable de constater que ces échanges donnent rapidement naissance à une dynamique et que d'innombrables intérêts, préoccupations et défis communs unissent les gens. D'ailleurs, nous continuons, au sein du Fonds, à faire preuve d'une certaine créativité pour donner à des compatriotes l'occasion de se rencontrer ou pour reconnaître et soutenir des projets intéressants poursuivant la même finalité. Dans cette optique, les premiers prix du Fonds Prince Philippe seront proclamés au printemps 2011.

Ce fut une excellente idée de donner une tonalité européenne à Belgodyssée pendant la présidence belge du Conseil de l'Union Européenne et de nouer des contacts avec des citoyens européens dans notre pays. Le principe de Belgodyssée est, en effet, d'aller à la rencontre de l'autre. Nous le faisons en Belgique mais le projet européen est, à vrai dire, identique, bien qu'à une autre échelle.

Pour découvrir l'autre, plurilinguisme et mobilité sont indispensables et indissociablement liés, en Belgique comme en Europe. L'intérêt que la Commission Européenne porte à ces deux aspects, pour l'avenir de nos jeunes, en est la meilleure preuve. Le projet "Jeunesse en mouvement", récemment lancé dans le cadre de la stratégie 2020, accorde une grande importance à la mobilité des étudiants et des jeunes, car elle est le vecteur de l'épanouissement individuel et du développement des aptitudes linguistiques et des compétences interculturelles.
Mais un facteur doit également, selon moi, être pris en considération pour le journalisme en particulier. Le plurilinguisme et la disposition à vouloir découvrir l'autre, dans son propre pays comme à l'étranger, doivent permettre de rendre compte d'événements de manière correcte et objective, en s'appuyant sur ses connaissances et son expérience, sur la base de faits et sans préjugés.

Nos lauréats peuvent être fiers des prestations qu'ils ont fournies, compte tenu des exigences de qualité élevées et des contraintes de temps à respecter. Mais avant tout, je tiens à les féliciter pour leur dynamisme et leur ouverture à l'inconnu et à la découverte d'autres personnes et cultures. Chers lauréats, il était réconfortant de constater à quel point vos échanges étaient spontanés et emplis de gaieté. Je suis également impressionné par vos qualifications. En effet, nombre d'entre vous ont déjà un ou plusieurs diplômes en poche, ont voyagé ou étudié à l'étranger ou, via Erasmus Belgica, dans une autre communauté linguistique de notre pays. Aussi je tiens également à m'adresser à vos parents, qui sont présents aujourd'hui, ainsi qu'à vos responsables de formation. Mesdames, Messieurs, vous les avez guidés avec succès là où ils se trouvent aujourd'hui et je vous en félicite.

Je tiens également à adresser un salut particulier à tous les anciens lauréats présents. Nous sommes heureux de vous revoir et j'espère du fond du coeur que les amitiés nouées grâce à Belgodyssée se sont renforcées et qu'elles vous apportent également une valeur ajoutée dans votre vie professionnelle. Nous examinons d'ailleurs au sein de notre comité de gestion comment créer sur le site web du Fonds une plate-forme de rencontre électronique permettant aux lauréats de continuer à suivre les trajets des uns et des autres.

Je remercie également tous ceux qui ont porté ce projet : les partenaires structurels, la RTBF et la VRT, la chancellerie du premier ministre, l'Avenir, Métro et Brussels Airlines. Un grand merci également à Adrien Joveneau et Kathy Lindekens et à tous leurs collaborateurs qui travaillent dans l'ombre. Malgré vos occupations accaparantes, vous avez consacré du temps pour accompagner des jeunes tout au long de ce parcours. Cette disponibilité vous honore.

Enfin, je tiens à dire à tous les lauréats, qu'ils reçoivent un prix spécial aujourd'hui ou non : vous êtes tous des vainqueurs, car vous vous êtes tous surpassés et vous avez eu le courage de vous lancer dans l'inconnu. Je vous souhaite à tous beaucoup de bonheur dans votre carrière future, ainsi que dans votre vie. Merci de votre attention".

mardi 14 décembre 2010

Les voyages d'Etat

En règle générale, les voyages d'Etat n'ont lieu qu'une seule fois par règne ou mandat présidentiel, et par pays (le roi Baudouin s'est cependant rendu deux fois en voyage d'Etat en France et aux Pays-Bas). Celles-ci constituent des événements politiques importants suite aux échanges que le Roi, son ministre des Affaires étrangères et leur délégation ont à leur niveau respectif d'une part, et aux discours prononcés par les deux chefs d'Etat lors du traditionnel dîner de gala d'autre part. Le protocole est très présent lors des voyages d'Etat avec passage des troupes en revue, échange de décorations et cadeaux, p.ex. Des visites sociales, économiques et culturelles sont également au programme, ainsi qu'une rencontre avec la communauté belge du pays visité.

Depuis leur accession au trône, le roi Albert et la reine Paola ont effectué 28 voyages d'Etat : Luxembourg, Suède et Espagne en 1994, Danemark et Allemagne en 1995, Finlande et Japon en 1996, Norvège et Autriche en 1997, Russie et Italie en 1998, Pologne et Portugal en 1999, Pays-Bas, Tchéquie et Suisse en 2000, Grèce en 2001, Hongrie en 2002, Bulgarie et France en 2003, Maroc en 2004, Chine en 2005, Lituanie en 2006, Lettonie et Irlande en 2007, Estonie et Inde en 2008, Roumanie en 2009.

Le couple royal a reçu 15 chefs d'Etats étrangers en voyage d'Etat en Belgique : l'empereur Akihito du Japon en 1993, le président allemand Roman Herzog en 1998, le grand-duc Jean de Luxembourg en 1999, le roi Juan Carlos d'Espagne en 2000, le roi Carl-Gustav de Suède en 2001, la reine Marghrete de Danemark en 2002, le président italien Ciampi en 2002, le roi Harald de Norvège en 2003, la présidente finlandaise Tarja Halonen et le président polonais Aleksander Kwasniewski en 2004, le président grec Constantinos Stephanopoulos et le président portugais Jorge Sampaio en 2005, la reine Béatrix des Pays-Bas en 2006, le grand-duc Henri de Luxembourg en 2007, le président hongrois Laszlo Solyom en 2008.

mardi 7 décembre 2010

Les livres de Vincent Leroy

Passionné par l'histoire belge contemporaine, Vincent Leroy est l'auteur de six ouvrages :

1° "Chroniques du règne d'Albert II" de Vincent Leroy, éditions Azimuts, 2005, ré-actualisé en 2006 (livre épuisé)
A la surprise générale, Albert II succède en 1993 à son frère défunt et devient le premier roi de la Belgique fédérale. S'il conserve les mêmes combats et les mêmes valeurs que son prédécesseur, le roi Albert a transformé la monarchie en une institution moderne et dynamique. Sa personnalité joviale, simple et chaleureuse plaît beaucoup aux Belges. Année après année, cet ouvrage raconte de manière objective et neutre les événements politiques, économiques, dynastiques, sociaux, culturels et sportifs qui se sont déroulés depuis l'accession au trône du roi Albert II.

2° "Le poète belge Emile Verhaeren" de Vincent Leroy, éditions Azimuts, 2006 (livre épuisé)
Né à Gand en 1855, Emile Verhaeren effectue des études de droit à l'UCL, mais une carrière d'avocat ne l'intéresse pas. "Les Flamandes", son premier recueil de poésies, est publié en 1883. Sa bibliographie contient une longue liste de critiques d'art, d'essais, de poèmes et de pièces de théâtre rédigés pendant trente-trois ans. Sur le plan personnel, après une série de deuils successifs qui ébranlent sa santé mentale, il rencontre sa future épouse, Marthe Massin, qui lui apporte bonheur et sérénité. Ami du roi Albert Ier et de la reine Elisabeth de Belgique, Emile Verhaeren a côtoyé au cours de sa vie de nombreux écrivains, artistes et leaders socialistes. Lors de la première guerre mondiale, Emile Verhaeren est trop âgé pour se battre, mais il défend et glorifie la Belgique et ses souverains à travers ses poésies, ses articles de journaux et ses conférences. Ce grand poète belge décède accidentellement en 1916 à la gare de Rouen en France. Ses derniers mots seront : "Je meurs...ma femme...ma patrie!".

3° "Le prince Charles de Belgique" de Vincent Leroy, éditions Imprimages, 2007
Le prince Charles de Belgique (1903-1983) était le deuxième enfant du roi Albert Ier et de la reine Elisabeth. Après sa formation militaire dans la marine britannique, il mène une vie tranquille et discrète jusqu'en 1944. Suite à la déportation du roi Léopold III en Allemagne, les Chambres réunies le nomment régent du royaume. Il exerce pendant six ans ses nouvelles fonctions avec sérieux et simplicité, et est apprécié du monde politique. Par contre, son frère lui reproche son manque de soutien durant la Question Royale. Après 1950, Charles coupe les ponts avec sa famille et se réfugie dans sa propriété de Raversijde à la côte belge, où il s'adonne à sa passion pour la peinture sous le nom de Karel van Vlaanderen. Les dernières années de sa vie sont marquées par plusieurs procès intentés par le prince et par ses expositions de peinture qui suscitent la curiosité et l'intérêt du public. Il décède en 1983 à Ostende et la Belgique organise des funérailles nationales pour son ancien régent oublié de tous.

Pour commander : www.imprimages.be/catalogue-des-livres/catalogue/11/livres/biographie

4° "Les 70 ans de la reine Paola" de Vincent Leroy, éditions Imprimages, 2008
Issue de l'aristocratie italienne, Paola Ruffo di Calabria naît en 1937 à Forte dei Marmi. Son enfance est marquée par la deuxième guerre mondiale et le décès de son père. En 1958, le destin de Paola bascule : elle rencontre le prince Albert de Belgique. C'est le coup de foudre. Un an plus tard, ils se marient à Bruxelles et auront trois enfants : Philippe, Astrid et Laurent. Ils connaissent ensuite une longue crise conjugale. Suite au décès du roi Baudouin en 1993, Albert II monte sur le trône et Paola devient la sixième reine des Belges. L'auteur nous explique toutes les initiatives de la souveraine dans les domaines socio-culturels : l'art contemporain, la Fondation Reine Paola, Child Focus, etc. Il dresse ensuite le portrait de son époux le roi Albert, de leurs enfants et petits-enfants.

Pour commander : www.imprimages.be/catalogue-des-livres/catalogue/11/livres/biographie

5° "Le prince Laurent et la princesse Claire" de Vincent Leroy, éditions Imprimages, 2009
Né en 1963, le prince Laurent est le fils cadet du roi Albert et de la reine Paola. Sa jeunesse n'est pas très heureuse entre les problèmes conjugaux de ses parents et ses résultats scolaires médiocres. Après l'accession au trône de son père en 1993, Laurent sort de l'ombre et trouve sa voie en s'investissant en faveur de l'eau, de l'environnement et des animaux. En 2007, le prince est cité comme témoin dans un procès à Hasselt et est emporté par une tempête médiatique qui ternit sa popularité. Sur le plan privé, il fait un mariage d'amour en 2003 avec Claire Coombs, une charmante géomètre belgo-britannique. Leur mariage est marqué par la méditation du père Guy Gilbert. Le couple a trois enfants : la princesse Louise, les princes Nicolas et Aymeric.

Pour commander : www.imprimages.be/catalogue-des-livres/catalogue/11/livres/biographie

6° "Les 180 ans de la Belgique" de Vincent Leroy, éditions Imprimages, 2010
A l'occasion des 180 ans de la révolution et de l'indépendance de la Belgique, Vincent Leroy a choisi de donner un petit aperçu de l'histoire de notre pays et de notre dynastie. Destiné au grand public, ce livre évoque notamment la révolution de 1830, notre drapeau, la Brabançonne, nos rois, l'Atomium, les 10 Prix Nobel belges...sans oublier nos problèmes communautaires.

Pour commander : www.imprimages.be/catalogue-des-livres/produit/36/9/livres/histoire-chroniques/les-180-ans-de-la-belgique (8 euros + frais de port)

jeudi 2 décembre 2010

Activités royales en novembre 2010

12 audiences pour le Roi : le ministre d'Etat Johan Vande Lanotte (reçu 3 fois), le commissaire général belge à l'Expo Universelle de Shanghai Léo Delcroix, l'aide de camp honoraire Jacques De Winter, l'aide de camp honoraire Jean-Pierre Bovy, le commandant de l'Escorte Royale Jean-Jacques Rousseaux, ainsi que les ambassadeurs de Moldavie, Indonésie, Montenegro, Salvador et Uruguay venus remettre leurs lettres de créance.

5 activités officielles pour le Roi : déjeuner avec la chancelière allemande Angela Merkel, réception pour les Belges anoblis en 2009, dîner à Laeken pour les invités d'honneur de la conférence, conférence "Les enfants vulnérables en situation d'errance, un défi européen" au palais royal, remise des prix scientifiques d'excellence du FNRS.

4 activités officielles pour la reine Paola : dîner à Laeken pour les invités d'honneur de la conférence, conférence "Les enfants vulnérables en situation d'errance, un défi européen", dîner de travail à la Commission Européenne, lancement du comité de parrainage de Missing Children Europe.

2 activités officielles pour la reine Fabiola : Te Deum pour la fête du Roi et hommage à Soeur Léontine pour les 20 ans du service de soins palliatifs qu'elle a créé à la clinique Saint-Jean.

9 activités officielles pour le prince Philippe : audience pour les pêcheurs à crevettes à cheval d'Ostduinkerke, clôture des Assises de l'Interculturalité, rencontre avec les éducateurs de rue de Schaerbeek, commémoration de l'Armistice, Te Deum pour la fête du Roi, visite auprès des sinistrés des inondations, conférence européenne sur les drogues, conférence sur les PME, visite de la Bourse du Livre d'Anvers + mission économique en Ukraine.

12 activités officielles pour la princesse Mathilde : Te Deum pour la fête du Roi, réception au Parlement pour la fête du Roi, réunion du groupe intergouvernemental Europe de l'Enfance, dîner à Laeken pour les invités d'honneur de la conférence, conférence "Les enfants vulnérables en situation d'errance, un défi européen" au palais royal, dîner de travail à la Commission Européenne, lancement du comité de parrainage de Missing Children Europe, colloque "La parole aux enfants", 30ème anniversaire de la Nederlandse Taalunie à Bruges, réception pour les ministres de l'emploi de l'Union pour la Méditerranée, semaine de la lecture à voix haute à Schaerbeek, visite de la Bourse du Livre d'Anvers.

10 activités officielles pour la princesse Astrid : 1ère conférence des parties signataires de la convention sur les sous-munitions au Laos, Te Deum pour la fête du Roi, réception au Parlement pour la fête du Roi, dîner à Laeken pour les invités d'honneur de la conférence, conférence "Les enfants vulnérables en situation d'errance, un défi européen" au palais royal, dîner de travail à la Commission Européenne, 175ème anniversaire de l'Institut Royal pour Sourds et Aveugles, conférence européenne sur les personnes handicapées, lancement de la campagne 2011 de l'Action Damien, concert au profit de l'AMADE-Belgique.

3 activités officielles pour le prince Lorenz : 1ère conférence des parties signataires de la convention sur les sous-munitions au Laos, Te Deum pour la fête du Roi et réception au Parlement pour la fête du Roi.

8 activités officielles pour le prince Laurent : Te Deum pour la fête du Roi, réception au Parlement pour la fête du Roi, visite auprès des sinistrés des inondations, remise de la Coupe du Roi et du Prix Roi Baudouin par la Fédération Royale Colombophile Belge, 175ème anniversaire des Commissions Royales des Monuments et Sites, spectacle "Le souffle d'Ylang-Ylang" organisé par l'asbl L'Enfant des Etoiles, jumping de Bruxelles, vernissage à Waterloo de l'exposition sur la vie du prince Alexandre de Belgique.

10 activités officielles pour la princesse Claire : Te Deum pour la fête du Roi, réception au Parlement pour la fête du Roi, dîner à Laeken pour les invités d'honneur de la conférence, conférence "Les enfants vulnérables en situation d'errance, un défi européen" au palais royal, dîner de travail à la Commission Européenne, lancement du comité de parrainage de Missing Children Europe, 175ème anniversaire des Commissions Royales des Monuments et Sites, spectacle "Le souffle d'Ylang-Ylang" organisé par l'asbl L'Enfant des Etoiles (à qui la princesse accorde son Haut Patronage), jumping de Bruxelles, vernissage à Waterloo de l'exposition sur la vie du prince Alexandre de Belgique.

Résumé des activités officielles de janvier à novembre 2010 (source : http://www.monarchie.be/) :

Roi : 43 activités officielles + 187 audiences + voyage au Congo pour les 50 ans de l'indépendance

Prince Philippe : 86 activités officielles + missions économiques au Brésil, en Inde, au Kazakhstan et en Ukraine

Princesse Mathilde : 87 activités officielles + missions économiques au Brésil et en Inde + voyage au Liberia avec l'Unicef et Onusida

Princesse Astrid : 73 activités officielles + voyage aux Etats-Unis et au Canada pour la Semaine Mondiale contre la Malaria

Reine Paola : 39 activités officielles + voyage au Congo pour les 50 ans de l'indépendance

Princesse Claire : 39 activités officielles

Prince Laurent : 37 activités officielles

Reine Fabiola : 20 activités officielles

Prince Lorenz : 17 activités officielles